Le Canada interdira les sacs en plastique, les pailles, les couverts et autres plastiques à usage unique à partir de 2021

0
20

Premier ministre Justin Trudeau

Photo: Photos de Art Babych / Shutterstock

Le gouvernement canadien a publié une liste d'articles en plastique à usage unique qui seront interdits d'ici la fin de 2021. Les restrictions comprennent les articles couramment utilisés tels que les pailles, les agitateurs à café, les anneaux à boisson, les couverts en plastique, les contenants pour plats à emporter et le plastique. sacs à provisions. Cette étape n'est que l'un des nombreux critères prévus pour aider le pays à atteindre le zéro déchet plastique d'ici 2030.

Alors, à quel point ces éléments affectent-ils notre planète? Une étude du National Geographic note que si la production de plastiques était un pays, ce serait le quatrième plus mauvais émetteur de carbone. Mais le carbone n'est pas le seul problème. Les plastiques sont rarement recyclables et les articles qui peuvent être recyclés le sont rarement aussi correctement. Outre ces problèmes environnementaux clairs, la production de nombreux articles en plastique à usage unique comprend des toxines dures qui affectent négativement la santé humaine.

La pandémie COVID-19 en cours soulève de sérieuses questions sur l'interdiction des plastiques, car les restrictions sanitaires exigent de plus en plus de plastique. Cependant, le ministre canadien de l'Environnement et du Changement climatique, Jonathon Wilkinson, estime que le plastique n'est pas nécessaire pour maintenir des pratiques sécuritaires. Wilkinson a également fourni un aperçu de la création de l'interdiction, déclarant que les éléments de la liste avaient été sélectionnés parce que leurs alternatives plus durables étaient déjà largement utilisées.

Déchets plastiques à usage unique dans l'océan

Photo: Photos de Rich Carey / Shutterstock

Les propriétaires de petites entreprises et autres personnes touchées de manière disproportionnée par l'interdiction sont sceptiques quant à son efficacité, soulignant que le problème du carbone est beaucoup plus important que ces petits articles et que l'empreinte carbone d'un sac réutilisable est souvent plus élevée que celle d'un sac en plastique. Ces études sur le carbone omettent de mentionner d'autres distinctions importantes telles que l'effet des sacs en plastique sur les animaux marins, les impacts sur la santé de ceux qui utilisent des sacs en plastique et en particulier ceux impliqués dans leur production, ou la quantité considérable de sacs en plastique jetés. D'autres sceptiques du côté opposé craignent que l'interdiction ne soit pas assez progressive. Ils croient que le gouvernement avance trop lentement et préféreraient des restrictions plus strictes sur tous les plastiques.

Les précédentes interdictions du plastique promulguées dans des pays du monde entier semblent aboutir à la même conclusion: une interdiction du plastique n'est pas parfaite, mais elle donne des résultats positifs dans la bonne direction.

L'interdiction du plastique au Canada n'est qu'une étape parmi les nombreux critères prévus pour aider le pays à atteindre zéro déchet de plastique d'ici 2030.

Les sacs réutilisables remplaceront les sacs en plastique à usage unique

Photo: Photos de j.chizhe / Shutterstock

D'autres sceptiques du côté opposé craignent que l'interdiction ne soit pas assez progressive. Ils croient que le gouvernement avance trop lentement et préféreraient des restrictions plus strictes sur tous les plastiques.

Déchets plastiques à usage unique

Photo: Photos de MOHAMED ABDULRAHEEM / Shutterstock

h / t: (Nouvelles CTV)

Articles Liés:

D'ici 2035, les voitures à essence ne seront plus vendues en Californie

Les lettres pour enfants incitent LEGO à rendre ses produits plus durables

La France interdit l'utilisation d'animaux sauvages dans les cirques ambulants